Un livre, des livres…

crédit Flow magazine France

Et si je vous racontais une histoire….

Je ne pouvais pas écrire un blog sans parler de livre. Ils sont partout dans ma vie en voyage, au lit, dans mon sac. Je suis tombée amoureuse de la lecture avec Mathilda de Roald Dahl, et depuis je n’arrête plus de lire. Comme tout le monde mes lectures ont évoluées après avoir dévoré la série Confessions d’une accro du shopping de Sophie Kinsella, je me suis tournée vers des lectures de romans policier comme Agatha Christie et puis peu à peu plus sombres comme les livres de Mary Higgins Clark pour finalement y trouver un monde qui me plait totalement. Au fil de mes lectures j’ai découvert des perles, j’en fais part de quelques unes ici. 

Je vais commencer par Camilla Läckberg, superbe auteur, une des meilleures séries policière.  Une ambiance Suédoise avec plein de brioche à la cannelle typique du pays tout au long des bouquins on suit l’histoire des personnages principaux. Au fur et à mesure qu’on découvre les personnages, on s’attache à eux et on a l’impression de faire parti de leur foyer.  Tout commence avec la princesse des glaces, et à l’heure d’aujourd’hui  il y a 8 livres au total. En écrivant cet article j’ai découvert qu’elle venait aussi de sortir un livre pour enfant Super Charlie et le voleur de doudou, ainsi que des livres de recettes !

Bref, je suis toujours super excitée quand un nouveau tome sort !

la princesse des glaces

Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête (à moins qu’une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l’oeuvre), Erica se convainc très vite qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point – et sur beaucoup d’autres –, l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint. 

A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge dans les strates d’une petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d’autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d’un peintre clochard – autre mise en scène de suicide.


Je ne vais pas mettre le résumé des 8 bouquins mais juste rajouter que mon préféré c’est le 3ième tome : Le tailleur de pierre. Après avoir lu pas mal de roman policier j’arrive en général à trouver le lien entre les différents personnages, qui à fait quoi comment et où, et la j’ai été mené en bateau jusqu’à la fin. J’ai vraiment eu du plaisir à les lire tous avec une petite exception pour le prédicateur que j’ai trouvé un peu long….

  le prédicateurCVT_Le-Tailleur-de-pierre_1099l'oiseau de mauvais augurel'enfant allemand

la-sirene-1764602le-gardien-de-phare-couverturela-faiseuse-d-anges

Un autre auteur, Italien cette fois qui a su me donner des frissons en le lisant c’est Donato Carrisi avec  « Le chuchoteur » la suite « L’écorchée », et « le tribunal des âmes ». Ils sont beaucoup plus sombres. En effet dans “ Le Chuchoteur “ on retrouve des bras d’enfants enterrés au fin fond d’une forêt…..

53053776Cinq petites filles ont disparu.
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière.
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.
Depuis qu’ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d’agents spéciaux ont l’impression d’être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d’un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d’appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d’enlèvement. Dans le huis clos d’un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure…Un époustouflant thriller littéraire, inspiré de faits réels.

Et pour finir il y a « La vérité sur l’affaire Harry Quebert » de Joël Dicker qui à eu le grand prix du roman de l’académie française que j’ai adoré, une histoire tellement bien ficelé, avec une fin inimaginable. Une vraie découverte littéraire.

La vérité sur l'affaire Harry QuebertÀ New York, au printemps 2008, lorsque l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente: il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.

Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.

Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ?

Sous ses airs de thriller à l’américaine, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert est une réflexion sur l’Amérique, sur les travers de la société moderne, sur la littérature, sur la justice et sur les médias

Tous ces livres me rappellent une période précise de ma vie, j’aime repenser à ces histoires, et je suis toujours à la recherche du livre qui me fera oublier la réalité.

Leave a Reply